UNION NATIONALE DES ACTEURS DE LA MAITRISE DE LA VIOLENCE UNA-MV

Logo una mv

LA MISE EN SÉCURITÉ CORPORELLE (PALPATION, MENOTTAGE)

 

OBJECTIF GÉNÉRAL : Le programme de formation élaboré vise à tous les agents une formation opérationnelle de nature à leur permettre d’exercer leurs missions dans des conditions de sécurité, de l’égalité dans le cadre d’un usage de la force rendu absolument nécessaire et proportionnée.

CONDITIONS D’ORGANISATION ET DUREE DE LA FORMATION

  • Public concerné : Tous les agents excerçant une mission de sûreté des biens et des personnes.

  • Conditions d’organisation : Les dates auxquelles se déroule la formation ainsi que les lieux, sont choisis en collaboration en fonction des disponibilités des salles. 

  • Nombre de participants : Le nombre de participants est de 15 pour 1 formateur (le nombre de formateurs est donc déterminé en fonction de l’effectif à former).

  • Tarif : Le coût de la prestation est de 1200€ hors taxe.

  • Durée de la formation : 1 jour. Le programme est dispensé sur une journée pour des participants ayant déjà une bonne expérience de la profession et des missions, ayant reçu des formations professionnelles dans le domaine de la sûreté et se soumettant à des recyclages et des entraînements réguliers. 

  • Moyens pédagogiques

La réalisation de ce stage impose à l’intervenant formateur de disposer de moyens pédagogiques suivants :

  • Une capacité d’accueil et d’entraînement (salles de cours et Gymnase).

  • Menotte instruction, boucliers d’entraînement, protèges dents, coquilles et protection corporelle complète (CPE).

  • Un vidéo projecteur, ordinateur portable, tableau, un stylo et des feuilles. 

MODE D’ÉVALUATION DES COMPÉTENCES ACQUISES À L’ISSUE DE LA FORMATION
L’évaluation des compétences acquises s’effectue par un contrôle théorique et pratique.

Contrôle théorique        

  • QCM portant sur les connaissances juridiques.

  • Développement d’un thème sur un point d’ordre juridique déterminé (thème imposé – développement oral).

Contrôle pratique    

  • Restitution de gestions techniques spécifiques (le formateur demande la restitution d’une technique enseignée).

  • Mise en situation professionnelle (thème imposé par le formateur, le stagiaire doit analyser et gérer la situation dans le respect du cadre légal et réglementaire).

Attestation et Certification            

  • A l’issue de la formation et si l’évaluation est positive, une certification nominative est remise à chaque participant.

  • La mise en sécurité corporelle (Palpation, menottage)

 

OBJECTIF INTERMÉDIAIRE : À la fin de la formation, tout agent sera capable de mesurer et comprendre :

  • La responsabilité pénale, civile et daministrative de l’auteur d’un fait.

  • La législation et classification des armes.

  • Les atteintes à la liberté individuelle.

  • L’entrave à la liberté de mouvement article 803 du CPP.

  • La loi GUIGOU, sur la présomption d’innocence.

  • Le cadre juridique d’action.

  • La déotonlogie dans le cadre de l’usage de la force.

  • La typologie des agressions.

  • Les méthodes et modes d’action des agresseurs.

  • Les risques d’utilisation de certaines techniques d’entraves.

  • Le principe du continuum de l’emploi de la force.

  • La gestion du secours inhérent à l’emploi d’une arme d’impact.

OBJECTIF SPÉCIFIQUE : À la fin de la séance, tout agent sera en mesure de maîtriser :

  • La palpation à distance de sécurité verbale et physique.

  • Le port et transport de ses entraves.

  • L’attitude de sécurité avec une entrave.

  • Ses déplacements en respectant les angles d’abordages.

  • Les modes et méthodes d’action d’une entrave sur suspect consentant (debout avec appui, sans appui et au sol).

  • Les modes et méthodes d’action d’une entrave sur suspect non coopératif par une contrainte douloureuse omoplate vers le bas et position ventrale de sécurité (PVS).

  • Les modes et méthodes d’action pour entraver un suspect consentant dans un véhicule.

  • Les principes de l’état de nécessité 122-7 du CP dans le cadre d’une immobilisation de personne.

  • Le compte rendu à sa hiérarchie ainsi qu’au service de l’état.

  • Les premiers gestes de secours dans le cadre d’une arrestation.

La gestion d’une situation d’agression dans le cadre d’une mission de transport de fond :

  • Agression par un individu suspect non armé.

  • Agression par un individu suspect armé.

  • Évacuation des personnes non-violentes occupants une zone privée. 

  • De porter les premiers gestes de secours, d’alerter et de rendre compte aux autorités compétentes.

Date de dernière mise à jour : Lun 04 sept 2023

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !