UNION NATIONALE DES ACTEURS DE LA MAITRISE DE LA VIOLENCE UNA-MV

Formateur Harcèlement à caractère sexiste dans les transports en commun

Logo una mvFormateur Harcèlement à caractère sexiste

dans les transports en commun

Module du formateur Harcèlement à caractère sexixte dans les transports en commun

  • Public : Toutes personnes attestant d’une qualification pédagogique reconnue par l’état.

  • Effectifs : Groupe de 8 à 12.

  • Prérequis : Détenir une qualification pédagogique (voir en annexe1).

  • Contenu reconnu par la fédération nationale Solidarité de Femmes (FNSF)

  • Durée : 07h00 de face à face pédagogique.

  • Volume horaire : Matin de 09h00 à 12h00 et l’après-midi de 13h00 à 17h00.

  • Lieu : À définir selon type de stage.

  • Document fin de formation : Sur la base de l’article L6353-1 du code du travail, mallette pédagogique pour le formateur. 

  • Prix : 450 HT par unité.

 

MODALITÉS PÉDAGOGIQUES

Salle de cours : Mise à disposition d’un espace de travail d’une capacité de 25 m2 permettant des apprentissages dynamiques.

Objectifs : à la fin de la formation, le formateur sera en mesure de comprendre :

  • Les violences sexistes dans les transports en commun : quelles sont les réalités, quels enjeux ?

  • La prévention : entre responsabilité citoyenne et actions préconisées par l’état.

  • L’action : détecter, dissuader les agresseurs et accompagner les victimes de violences sexistes.

Méthodes pédagogiques :

  • Alternance d’apports de connaissances, de phases d’apprentissages avec applications sous la forme de simulations interactives situationnelles (SIS).

  • Utilisation des techniques et procédures pédagogiques proposées par la mallette pédagogique.

Matériel pédagogique : Ordinateur, vidéoprojecteur, support pédagogique et livret de synthèse de formation (fourni par le formateur).

 

MODE D’ÉVALUATION DES COMPÉTENCES ACQUISES À L’ISSUE DE LA FORMATION

L’évaluation des compétences acquises s’effectue par un contrôle théorique et pratique.

Contrôle théorique    

  • Un QCM de 20 questions portant sur les connaissances juridiques, techniques et procédures : note ≥ 12.

  • Développement d’un thème sur un point d’ordre juridique déterminé (thème imposé et développement oral).

Contrôle pratique

  • Mise en place d’un apprentissage de procédure technique : le stagiaire formateur mettra en œuvre un savoir-faire technique en utilisant les outils pédagogiques.

  • Mise en place d’une situation professionnelle : le formateur stagiaire élaborera une fiche scénario et une grille certificative qui permettra de mesurer les critères de réussite.

Certification de la formation : attestation individuelle de fin de formation sur la base de l’article L6353-1 du code du travail.

Attestation : À l’issue de la formation, si l’évaluation est positive, une attestation nominative est remise au formateur.

Personnes responsable de la formation : Monsieur HALOPEAU Fabrice

Téléphone : 06 05 39 04 30

Mail sportif : ffkmda.contactdefense@gmail.com

Mail professionnel : f2sa.consulting@gmail.com

Lien : Cv HALOPEAU FabriceCv HALOPEAU Fabrice (174.85 Ko)

CONTENU GLOBAL DE FORMATION

Compétences acquises en fin de module : Le formateur sera en mesure de connaître et comprendre le cadre législatif et règlementaire des personnels qui sont missionnés au profit des opérateurs de transport public de passagers pour contribuer à prévenir, dissuader et intervenir face aux violences à caractère sexuel ou sexiste.

Objectifs

Cette formation s’adresse aux formateurs , dont la compétence concerne la prévention et la sécurité des personnes.Elle vise à faire connaître aux formateurs, les causes, les conséquences et les enjeux dus aux harcèlements sexistes et violences sexuelles dans les transports en commun. En partant des besoins des agents privés de sécurité, cette formation fixe les procédures afin de mettre en place les stratégies d’actions pour faire reculer ces violences.

Descriptif du module

Séquence 1 – Les violences sexistes dans les transports en commun : quelles sont les réalités, quels sont les enjeux ?

Objectif 1.1 : connaître le phénomène des violences sexistes dans les transports en commun.

Thématiques : définition des violences sexistes dans les transports en commun, typologie et effets de ces violences sur les victimes, statistiques dans le milieu des transports en commun ; textes législatifs, règlementaires et politiques visant à les réduire.

Objectif 1.2 : lever sur les ambiguïtés autour du concept de violences sexistes dans l’espace ouvert au public.

Thématique : quelles sont les banalisations de ces violences sexistes.

Séquence 2 – Prévenir : entre responsabilité citoyenne et actions préconisées par l’état.

Objectif 2.1 : prendre conscience de l’intérêt de la responsabilité individuelle et collective du client, des opérateurs de transports en commun à faire reculer, les violences sexistes dans l’espace public pour améliorer le bien-vivre ensemble.

Thématique : comment communiquer, quelles sont les actions à mettre en place pour prévenir les violences sexistes.

Objectif 2.2 : sensibiliser, l’agent privé de sécurité aux violences à caractère sexuel et aux atteinte sixte dans les transports en commun.

Thématique : le rôle de l’agent privé de sécurité, son statut et son périmètre d’action dans le cadre d’une mission de sécurisation dans les transports en commun.

Rappel de son contexte juridique d’intervention face aux violences sexistes.  

Séquence 3 – Agir : détecter, dissuader les agresseurs et accompagner les victimes de violences sexistes.

Objectif 3.1 : détecter et dissuader les actes malveillants des agresseurs et leur faire prendre conscience de manière réglementaire et appropriée des conséquences pénales.

Thématique : comment gérer un conflit face aux agressions sexistes ; positionnement, communication (norme ACMI) et limite du périmètre d’intervention avant un passage de relais aux services compétents.  

Objectif 3.2 : intervenir pour assister une victime de violences sexistes dans le respect des procédures édictées par l’état et l’entreprise de transport en commun.   Thématique : comment protéger la victime et l’accompagner dans sa démarche du suivi pénal face aux agressions sexistes. 

Objectif 3.3 : coordonner et protéger avec les autres acteurs de la sécurité impliqués, les victimes. Réprimer les actes malveillants des agresseurs en appliquant les protocoles et consignes en adéquation avec nos textes législatifs et réglementaires.

Thématique : comment et quand accompagner les services compétents dans la répression des agressions sexistes ou sexuelles dans le milieu des transports en commun.

Date de dernière mise à jour : Dim 03 sept 2023

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !